MILITARIA WW2 NOMINATIF

1er FORUM DE DECOUVERTE ET D'AIDE A L'IDENTIFICATION D'OBJETS MILITAIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, NOMINATIFS OU ATTRIBUES


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lewis R Hendricks - 464th bomb group - POW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour à tous

Voici une de mes dernières rentrées, la dog tag du SSGT Lewis R Hendricks.



Lewis R Hendricks est né le 19 mars 1924 à Wonewoc dans le Wisconsin. Il est le troisième d'une famille de 6 enfants. Il est appelé à servir sous les drapeaux dans l'air force en 1943. Lewis Hendricks arrive sur le MTO (Mediterranean Theater of Operations) en octobre 1943 avec le 777th Bomb squadron, du 464th bomb group, de la 15th air force.

Le 8 juillet 1944 sera une date marquante pour le 464th bomb group puisque lors de cette mission il gagnera sa première "presidential unit citation" Hélas ce sera aussi la dernière mission du SSGT Hendricks et de son équipage.

Le décollage se fait de l'aérodrome de Panatella





L'objectif de la misson est les raffineries de Floridsdorf et la gare de triage de Vienne. les 27 appareils décolent tôt dans la matinée et se regroupent sans problèmes dans le ciel Autrichien. Les avions du 464th BG prennent la tête de la formation. Hendricks est "gunner" dans le fuselge de son B-24H. La mission est importante, elle pourrait permettre de réduire considérablement les apports en pétrole vitaux pour l'Allemagne ainsi que l'acheminement de renforts vers les front de l'Est du Sud.
Arrivés au dessus de la cible, les aviateurs se rendent compte qu'ils sont attendus. Les tirs de la Flak sont particulièrement intenses et précis mais le pire est à venir... En effet alors qu'ils entament l'approche finale de leur cible, les bombardiers sont attaqués par une soixantaine de chasseurs ennemis. Malgré la determination des appareils allemands, les bombardiers gardèrent leur formation ignorant les nombreux dommages subits ce qui permit un bombardement particulièrement réussi.
Durant les 25 minutes qu'a duré l'attaque de chasseurs les gunners ont détruit 11 avions, probablement détruit 6 autres et endommagé un de plus en ne perdant que 3 bombardiers. Les autres purent se poser sains et saufs malgré d'importants dégats.

Le B24H 42-95371 "Topper" du Captain John D Kibler et dans lequel vole Hendricks fait partie des appareils abbatus. L'équipage est le suivant:




Hendricks se tient debout, deuxième en partant de la gauche.

Pilot: Capt John D Kibler
Co-Pilot: 2nd Lt James L Welsh Jr
Bombardier: 2nd Lt Carl H Chapman
Navigator:2nd Lt Paul A Westerhouse
Radio Operator / Gunner: T/SGT Frederic P Smith Jr
Engineer / Gunner: S/SGT George A Shults
Enginner / Gunner: S/SGT Ferdinando Arigoni
Gunner: S/SGT Lewis R Hendricks
Gunner: S/SGT Leonard D Tygart

Le Lt Sherman Martin (le futur Major general Martin) est à bord de l'apareil voisin. Il témoigne:

"J'ai vu l'avion du Captain Kibler en feu partir en vrille à 10h42. 6 parachutes se sont ouverts. L'avion en touché le sol et a explosé"



Kibler et Arigoni ne parvinrent pas à s'extraire de l'avion à temps, ils furent tués dans le crash. Tous les autres membres de l'équipage furent capturés. Pour eux la guerre se termina en camp de POW.

En Novembre 2011, Lewis Hendricks donna une interview à un journal local. En voici la traduction. C'est assez sympathique à lire:



Lewis Hendricks d'Edwardsville appelle le passé. Il a servi dans les forces aériennes de l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale "une grande opportunité". C'est un grand moment dans sa vie, il se souvient avec fierté.

Mais cela ne veut pas dire qu'il ne voudrait revenir en arrière et vivre ces années, de 1943 à 1945,  - et surtout pas les 10 mois passés en tant que prisonnier de guerre.

«Je le ressent comme une grande expérience mais que je ne voudrait surtout pas vivre à nouveau",  déclare Hendricks avec un rire. "Mais je suis content d'avoir eu l'occasion de le faire; c'était le bon âge pour le faire ".

Hendricks, qui est originaire du Wisconsin, s'est enrôlé en 1943 à l'âge de 19 parce que, comme beaucoup à l'époque, pensait que c'était simplement ce qu'il était censé faire.

"Eh bien, je suppose que je pensais que c'était mon devoir ... et une grande opportunité de faire quelque chose» «J'ai toujours senti que c'était une grande opportunité pour moi parce que je n'avais vraiment pas de but à ce moment-là. Alors j'ai pensé, si je pouvais y entrer ... au moins j'aurais peut être de quoi être fier »

Hendricks abord pensé qu'il allait devenir un pilote de planeur. Mais après avoir vu un film sur un mitrailleur de queue, son choix était fait. C'est comme mitrailleur de queue sur un Liberator qu' Hendricks  serait dans le feu de l'action.

Il en était a sa 19ème mission de bombardement en Juillet 1944 lorsque la situation a tourné au drame. En survolant la zone connue à l'époque comme la Yougoslavie, l'avion Hendricks a été touché par des avions de chasse allemands et le moteur numéro 1 a pris feu. Hendricks et sept autres membres de l'équipage ont réussi à sauter en parachute de l'avion avant qu'il ne s'écrase.

"Deux n'ont pas pu sortir" rappelle Hendricks.

Contrairement à ce qu'il pensait, le parachutage d'Hendricks ne fut pas aussi douloureux qu'il aurait pu

"J'ai atterri dans le haut d'un arbre juste courbé vers le sol avec mon poids, et puis j'ai glissé hors de lui". "Je n'ai  même pas eu un rebond. Il ne m'a pas fait mal du tout. Sinon, vous touchez le sol 20 miles à l'heure, je pense. "

Mais la chance d'Hendricks allait bientôt tourner.  Après avoir passé la nuit et toute la journée suivante dans un marais près du Danube, le deuxième matin, les moustiques et la faim l'ont forcé à quitter le marais. Pendant qu'il traversait un champ à découvert à la recherche de quelque chose à manger, Hendricks fut repéré par des officiers allemands dans un poste de garde qu'il croyait vide. Il fut arrêté et devint prisonnier de guerre pendant environ 10 mois, jusqu'à la fin de la guerre.
La majorité de sa captivité eu lieu dans un stalag allemand, près de Szczecin, en Pologne. Malgré les températures glaciales et le manque de nourriture, Hendricks rappelle que son temps dans le stalag était plus calme et détendu alors qu'on pourrait l'imaginer. Il n'a pas été maltraité ou contraint au travail, à tel point que la plus grande préoccupation de ses journées était de trouver quelque chose à faire pour passer le temps. Hendricks se rappelle avoir passé la plupart du temps jouer à des jeux comme les cartes ou au volley-ball avec les autres prisonniers.
"Parce qu'il n'y avait rien que nous pouvions changer. Tout ce que nous pouvions faire était faire confiance aux Allemands de nous laisser en vie et faire confiance à Dieu pour nous sortir de là " «Nous n'avions qu'à s'asseoir et d'attendre. Nous n'étions pas vraiment en grand danger ".

Hendricks, ainsi que les autres prisonniers de guerre du camp, allait passer les derniers mois de leur captivité à marcher d'un camp de prisonniers à l'autre aux ordres des Allemands  pour échapper aux armées russes et britanniques qui approchaient.

Hendricks a été libéré parl'armée britannique le 6 mai 1945. Il a été envoyé à  Truax Champ US Air Force Base à Madison, au Wisconsin, et a été officiellement libéré le 16 octobre 1945.

Hendricks a déménagé à Kansas City, Kansas, avec sa femme, Marianne, et a obtenu un emploi avec le chemin de fer. Il a déménagé à Edwardsville en 1961.

Hendricks, qui est maintenant agé de 87 ans dit qu'il ne sait pas ce qui serait advenu de sa vie s'il n'avait pas fait le choix de s'enrôler. Mais, bien qu'il ne s'attendait pas à se retrouver dans un camp de prisonniers de guerre, il n'a jamais regretté ce choix.

«J'étais très fier. J'étais vraiment fier du fait que j'étais un gunner, et ça à réellement changé ma vie parce que je sentais que je devais un but " "Avant cela, je n'avais jamais eu de but ou quoi que ce soit. Cela m'a mis dans le droit chemain ... En fait, c'était une bonne chose pour moi, je pense ".



Lewis est Malheureusement décédé ce 31 janvier 2014. RIP...

Voir le profil de l'utilisateur
Salut Brewenn,

Très bel objet et encore une fois très belles recherches Wink

Voir le profil de l'utilisateur
Merci pour ce post comme d'habitude très détaillé, explicite et très documenté.

Du beau travail de recherche comme j'aime. Félicitations.

Sincères amitiés...

Voir le profil de l'utilisateur

Admin

avatar
Admin
Bravo ! Super dossier, comme d'hab... Twisted Evil cheers


_________________
Vous voulez voir un des plus beaux blockhaus d'Europe ? Rejoignez-moi sur mon blog : http://aok-7-le-mans.skyrock.com/
Voir le profil de l'utilisateur http://militarianominatif.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum